Comment reconnaître si son cheval souffre des lombaires.

COMMENT RECONNAITRE SI SON CHEVAL A MAL AU DOS
4 mai 2017
MA SELLE EST ELLE BIEN ADAPTEE AU DOS DE MON CHEVAL? : INTRODUCTION
1 novembre 2018
Voir tout

Comment reconnaître si son cheval souffre des lombaires.

Test des lombaires, lombalgie

Ah, voilà un nouveau sujet fort intéressant!Comment reconnaître une lombalgie chez un cheval? Quels sont les tests lombaires que vous pouvez faire?

Pour ceux qui me connaissent lors de mes consultations en ostéopathie équine, je vous fais toujours un petit cours de biomécanique très simplissime ;).
Par avance, je présente toutes mes excuses à ma prof de biomécanique, Virginie, mais je n’ai rien trouvé de mieux pour imager la locomotion du cheval !

Rôle des lombaires

L’énergie pris au sol remonte via les postérieurs, le sacrum récupère cette énergie et la catapulte vers les lombaires !
Ces dernières sont comme un gros ressort qui propulse mon cheval vers l’avant. Donc 1/3 du corps du cheval (arrière-main) propulse les 2/3 du cheval !

Symptômes

Ils sont très multiples et variables d’un cheval à l’autre et selon son seuil de tolérance à la douleur, un peu comme nous !
En règle général, on pourra avoir des chevaux qui traînent les postérieurs. Qui auront du mal sur des incurvations serrées ou lors des déplacements latéraux laborieux! Ils peuvent se désunir au galop ou être flagada de l’arrière-main. Semblent désynchronisés entre l’avant et l’arrière-main, usure anormale des fers…. Ce sont des symptômes qui se rapprochent beaucoup de ceux du sacrum aussi!

  • Problème d’engagement d’un de ses postérieurs sous lui.
  • Votre cheval ne sera pas carré de l’arrière-main, il aura tendance à pousser plus d’ un côté et donc de se décaler d’un côté ou de l’autre en ligne droite ou à l’abord de l’obstacle !
  • Il flanchera de l’arrière-main, aura du mal à reculer droit ou pas du tout !
  • Se désunira au galop ou aura du mal à le tenir …..

 Les Tests des lombaires 

Il est super simple! Vous repérez la dernière côte, vous la longez en remontant vers le haut du dos et vous allez arrivé sur la 18ème thoracique!
A partir de ce point de repère et à 1cm de la colonne vous allez avec le bout des doigts (et pas les ongles) appuyer tout doucement et de plus en plus fort en restant toujours vigilant aux réactions.

Si tout va bien : et bien normalement on doit enfoncer ses doigts comme dans du beurre, les tissus doivent être souples et élastique et le cheval s’en fiche comme l’an 40 !

Si problème : dos dur = contracture avec ou non chaleur, votre cheval fuit et/ou fléchit sous la pression des doigts, eh bien il vous signale à sa manière qu’il a mal !

Alors oui cela vous fera une belle jambe de le savoir ! Mais au moins vous pourrez adapter son travail sans trop solliciter les lombaires ! Vous vérifierez si ces douleurs disparaissent et si elles persistent, il est peut être temps d’appeler votre ostéo préféré !

En règle générale, le corps sait se rééquilibrer touts seul, c’est comme nous là aussi ! On peut aller voir un ostéo toutes les semaines, il remettra toujours quelques chose ! Mais c’est risquer, car du coup on assiste le corps qui ne sait plus par la suite se rééquilibrer.
Donc on appelle son ostéo quand les douleurs et les tests sont négatifs et lorsque l’on commence à avoir des problèmes au travail.
Les ostéopathes animaliers et équin en ce me concernent interviennent lorsque le corps n’arrive plus à se rééquilibrer tout seul.

Ou alors sur mon Facebook : www.facebook.com/audrey.osteoequins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *